INFO-MOÇAMBIQUE
Accueil du site > AGIR > jeûne et solidarité pour le Zimbabwe

Zimbabwe

jeûne et solidarité pour le Zimbabwe

dimanche 1er février 2009, par Patrice Dx

Avec comme mot d’ordre "Save Zimbabwe Now", une campagne internationale de solidarité et de jeûne s’est développée à l’initiative d’activistes sud-africains. Parmi les grévistes de la faim : Desmond Tutu et Graça Machel.

Graça Machel est la première personnalité éminente du Frelimo a remettre en cause la légitimité du pouvoir de Mugabe. Le Mozambique avait soutenu, en payant un prix fort, la lutte anticoloniale contre le régime de Ian Smith et appuyé le ZAMU, parti au pouvoir au Zimbabwe.

Depuis l’éviction violente des cultivateurs blancs de leurs terres, redistribuée au profit des anciens combattants et des inconditionnels de Mugabe, le régime s’est progressivement durçi et adopte des méthodes de plus en plus répressives et violentes à l’égard de l’opposition : emprisonnements arbitraires, tortures, enlèvements et "disparitions" deviennent monnaie courante. Aujourd’hui l’économie est ruinée, le peuple réduit à la famine et une épidémie incontrôlable de choléra ravage le pays.

Evoquant l’arrestation et les tortures contre l’activiste Jestina Mukoko, Graça Machel déclara que "son coeur souffre de ce qui se passe aujourd’hui au Zimbabwe, des gens sont brutalisés parce qu’ils ont voté contre le régime,. Nous sommes ensemble et nous n’accepterons plus cela désormais. Nous ne pouvons plus rester tranquille et attendre. Je veux ajouter ma voix à celle des femmes de Zimbabwe, cemmes qui ont été enlevées, violées et brutalisées". Réclamant la libération immédiate de Jestina Mukoko, Machel a appelé le SADC à l’action pour mettre fin à la crise zimbabwéenne et de conclure en ces termes "tout gouvernement qui attaque son propre peuple, ses propres citoyens, a perdu complètement toute espèce de légitimité", dès lors il appartient aux pays membres du SADC a agir en solidarité avec le peuple zimbabwéen victime de la dictature de Mugabe.

Lancée par des hommes d’église (dont Desmond Tutu), la campagne "Sauvez le Zimbabwe maintenant" entreprend une chaine de grêve de la faim ou de jeûne symbolique. Utilisant largement l’internet pour répandre le mot d’ordre, le mouvement fait tache d’huile en dehors de l’Afrique du Sud et une campagne internationale de pression, par pétition et par lettres s’adressant aux leaders du SADC, se fait entendre.

P.-S.

sources :

In allAfrica.com : "Graça Machel speaks out"

Save Zimbabwe Now ! : site de campagne

Avaaz.org : Jeûne de solidarité avec le Zimbabwe : site de campagne


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette