INFO-MOÇAMBIQUE

Accueil > AGIR > DE PORTO ALEGRE A BRUXELLES : un autre monde est possible

DE PORTO ALEGRE A BRUXELLES : un autre monde est possible

mardi 17 septembre 2002, par Patrice Dx

Le 21 septembre, à Bruxelles, sera lancé officiellement le Forum social en Belgique (FSB), qui veut prolonger et diffuser, dans les villes, villages, quartiers, associations, écoles, etc., la dynamique lancée ces deux dernières années au Forum Social Mondial de Porto Alegre.

Face à un monde d’inégalités, de guerre, de destruction et d’exclusion, de nombreuses associations actives en Belgique ont voulu faire vivre chez nous le processus lancé au Brésil en janvier 2001 et 2002. Le Forum Social Mondial de Porto Alegre, qui a rassemblé quelque 60 000 personnes du monde entier, a suscité un formidable espoir de construire des alternatives pour mondialiser la justice, la paix et la solidarité.
Plus de 150 organisations ont déjà signifié leur adhésion au FSB et prendront part au lancement de ce Forum le 21 septembre sur le site de la Vrije Universiteit Brussel.

Les Amigos de Moçambique ont adhéré à la charte du Forum social de Belgique et participera au Forum du 21 septembre. Durant la matinée, divers ateliers y seront organisés, abordant divers problématiques concernant la mondialisation tandis que l’après midi verra un séminaire centré sur les droits sociaux et fondamentaux : droit à l’éducation, au logement, et sur les conséquences sociales de la privatisation des ressources essentielles - énergie, eau – et des services publics.

Le programme détaillé des activités se trouve sur le site web du Forum social de Belgique

Nous vous invitons à y participer activement. L’entrée est de 2 €. Il n’est pas nécessaire d’être membre d’une des associations signataires pour participer aux débats qui sont largement ouverts et pluralistes.

Le programme de la journée est détaillée ci-dessous

Les objectifs du 1er Forum Social de Belgique

- Lancer une dynamique

Face à un monde d’inégalités, de guerre, de destruction et d’exclusion, le Forum Social Mondial de Porto Alegre a suscité un formidable espoir de construire des alternatives pour mondialiser la justice, la paix et les solidarités.

Nous voulons prolonger l’espoir, le dynamisme, le souffle de Porto Alegre, chez nous, en Belgique.
Le Forum Social de Belgique est un espace de rencontres ouvert, visant à approfondir la réflexion, le débat d’idées démocratique, la formulation de propositions, l’échange d’expériences en toute liberté . (…) Il s’emploie à bâtir une société planétaire axée sur l’être humain.

- Favoriser des échanges et la recherche d’alternatives

Des citoyennes, des citoyens, des associations, des ONG, des mouvements et des syndicats auront l’occasion de se rencontrer, d’échanger, de formuler des propositions. Lors des ateliers, nous voulons diversifier des modes d’expression, encourager l’égalité d’expression, privilégier les regards croisés.

Les alternatives proposées au Forum Social de Belgique s’opposent à un processus de mondialisation capitaliste commandé par les grandes entreprises multinationales, les gouvernements et les institutions internationales au service de leurs intérêts. Elles visent à faire prévaloir, comme nouvelle étape de l’histoire du monde, une mondialisation
solidaire qui respecte les droits universels de l’être humain (…) et l’environnement.

- Défendre les biens communs et les services publics

Plus d’un milliard d’habitants n’a pas accès régulièrement à l’eau potable. L’eau est un bien commun qui doit devenir accessible à tous. L’éducation ne peut devenir une marchandise. L’éducation doit rester un service public pour former des citoyens et combattre les inégalités sociales. Les services publics, c’est aussi le droit à la santé, à la culture, à la communication, à la mobilité…C’est le droit à une qualité de vie pour tous. Lors des séminaires, nous voulons favoriser les réseaux d’associations, de syndicats, de citoyens qui exigent un débat public sur l’Organisation Mondiale du Commerce, son fonctionnement et le contrôle des mandats confiés aux négociateurs de la Commission Européenne. Un réseau qui se mobilise contre la marchandisation des biens communs et pour l’établissement de biens publics mondiaux afin de garantir la satisfaction des besoins humains fondamentaux dans un cadre de développement durable.

Le Forum Social de Belgique entend promouvoir la participation des citoyens pour une démarche et des choix politiques favorables à la construction des alternatives. (*)

- Lancer un appel pour la création de Forums Sociaux Locaux

Du global au local. Les décisions prises au niveau international ont des répercussions sur notre quotidien. Du local au global. C’est à chacun d’exercer sa citoyenneté là où il vit, où il travaille, où il milite. Nous voulons que la première rencontre du Forum Social de Belgique soit le point de départ de forums sociaux locaux. Le Forum Social de Belgique est un processus qui stimule, au niveau local ou national, (…) l’introduction dans l’agenda mondial de pratiques transformatrices à expérimenter pour construire un monde nouveau. (*)

Programme

- 9h30 Bienvenue.
Un bon café du commerce équitable.
Un jus de fruit " Contre les inégalités, soif d’éducation ".

- 10h00 Les thèmes des ateliers. Se rencontrer, échanger, proposer

. Le pouvoir de l’argent. De macht van het geld

. Pays sous tutelle. La dette de l’Argentine, du Congo, de la Belgique… Landen aan de leiband, de schuld
van Argentinië, Kongo, België

. Les droits économiques et sociaux, empoigne-les ! Sociaal-economische rechten, grijp ze beet !

. Globalisation et militarisation. Globalisering en militarisering

. Identité et stratégies des altermondialistes. Identiteit en strategieën van de andersglobalisten

. Les médias face aux lois du marché. De media en de wetten van de markt

. La précarité et le chômage ne sont pas une fatalité. Onzekerheid en werkloosheid, geen noodlot

. Mondialisation, les syndicats en première ligne ! Globalisering, vakbonden op de eerste rij !

. Les accords bilatéraux sur les investissements. Bilaterale akkoorden over investeringen

. Droit d’asile ! Asielrecht

. La paix au Proche-Orient. Vrede in het Midden-Oosten

. La souveraineté alimentaire. Voedselsoevereiniteit

. L’impact social des privatisations. Ex. le Brésil. Sociale impact van privatiseringen. Bv. Brazilië

. Pour une allocation universelle ! Recht op een basisinkomen

. La Convention sur l’avenir de l’Europe. De Conventie en de toekomst van Europa

. Démocratie économique. Economische democratie

. Genre et mondialisation : la privasitation des services. Gender en globalisasering : de privasering van diensten

. Migration. Migratie

. Budget et démocratie participative. Begroting en democratie.

- 12h00 Le repas convivial. La foire du midi.

Des initiatives d’économie sociale présentent les saveurs du monde.
Les associations et les organisations se présentent.
Le bus " Contre les inégalités, soif d’éducation ".

- 13h30 O . M . C . et marchandisation du bien commun. Clés pour comprendre

- 14h00 Les séminaires. Agir en réseau.

. L’école n’est pas une marchandise. De school is geen koopwaar

. Privés de santé. Gezondheidszorg, een privilege ?

. Logement, un droit pour tous. Huisvesting, ieder heeft er recht op

. Un débat pétillant : acteurs ou actionnaires de l’eau. Een sprankelend debat : klaarheid over water

. La culture face aux lois du marché. Cultuur en de wetten van de markt

. La libéralisation du transport public. De liberalisering van het openbaar vervoer

. L’énergie, un bien commun. Energie, een gemeengoed

- 16h00 Un autre monde est possible. Agir du local au global.

- 17h00 Tout commence !