INFO-MOÇAMBIQUE

Accueil > DOSSIERS > L’affaire Cardoso > la fin de l’impunité

Affaire Carlos Cardoso

la fin de l’impunité

un communiqué de Reporter sans frontières

vendredi 31 janvier 2003, par Patrice Dx

Le 31 janvier 2003, le tribunal spécial pour juger les assassins de Carlos Cardoso rend son verdict. L’association Reporter sans frontières communique sa satisfaction.

Dans son communiqué de Presse, l’association de défense des journalistes se félicite de cette décision qui met un frein à l’impunité qui règne en Afrique dans les cas d’assassinats de journalistes. "Cette affaire montre que l’impunité n’est pas inéluctable sur le continent. Ce n’est qu’une question de volonté politique et d’indépendance de la justice", déclare Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières. "Nous espérons que ce procès fera tache d’huile en Afrique et que d’autres cas similaires, notamment au Burkina Faso et au Nigéria, feront rapidement l’objet d’un procès juste et équitable", a-t-il ajouté.

Reporter sans frontière demande également aux autorités mozambicaines de poursuivre leurs efforts et de continuer à enquêter afin que toutes les responsabilités dans cette affaire soient établies. L’organisation souhaite notamment que les investigations initiées à l’encontre du fils du président de la République, Nyimpine Chissano, aboutissent rapidement.


source : Communiqué de Reporter sans frontières.
http://www.rsf.org